Association des correcteurs de langue française

Se former

Nous présentons ici, par ordre alphabétique, les formations qui font référence dans le métier. Les informations données sont issues des sites Internet des organismes concernés et sont susceptibles d’avoir été modifiées depuis la publication de cette page.

Centre d’écriture et de communication – CEC

« Le métier de correcteur »

Certification : certificat « Lecteur-correcteur niveau III » (niveau européen : 5)
Durée : formation proposée en cours du soir sur une période d’environ 4 mois, ou en cours par correspondance sur une année
Tarif entreprises : 3 600 €
Tarif particuliers : 1 600 €

Contenu :
Module A : Réécriture
Écrire avec justesse et précision
Choix des constructions
Des phrases convaincantes : rythme, intonation

Module B : Correction sur fichier informatique

Module C : Français
1/ La ponctuation logique et expressive

2/ La phrase dans tous ses états
L’interrogation
La négation
Le style direct et indirect
Les subordonnées

3/ Le verbe
Les constances orthographiques de la conjugaison
Les exceptions
Les modes et les temps

4/ La concordance des temps
L’expression de l’antériorité
L’expression de la postériorité
L’expression de la simultanéité
Les règles particulières du subjonctif

5/ L’orthographe
Accents, apostrophe, cédille
Les anomalies (consonnes redoublées ou non)
Les paronymes, les homonymes, les pléonasmes et les redondances
Les anglicismes
Les adjectifs verbaux et les participes présents
Préfixes, suffixes, racines
Les moyens mnémoniques
Le trait d’union
Les noms propres
« f »/« ph »/« h » en régression, double orthographe
« s » supprimé ou ajouté

6/ Les accords
Accord du nom et de l’article
Accord du verbe
Accord de l’adjectif
Accord des participes
Quelques cas particuliers ou difficultés

Module D : Orthotypographie
1/ Les capitales
2/ L’italique
3/ Les coupures de mots
4/ Les lettrines
5/ Les nombres
6/ Les mots étrangers
7/ Les abréviations
8/ Les espaces

Edinovo (Asfored)

« Le métier de correcteur :
techniques, méthodes et outils pour exercer efficacement les missions »

Certification : certificat « Responsable d’édition multi-support » (RNCP : 26502)
Durée : 196 heures réparties sur 23 journées de formation
Tarif entreprises : contacter le centre
Tarif particuliers : contacter le centre

Contenu :
Module 1 (5 jours) : Maîtriser le code typographique
Module 2 (3 jours) : S’entraîner à la préparation de copie
Module 3 (2 jours) : Corriger des épreuves
Module 4 (1 jour) : Mettez l’accent sur la ponctuation !
Module 5 (1 jour) : Corriger en ligne avec WordPress
Module 6 (1 jour) : La maîtrise des feuilles de style sous Word
Module 7 (2 jours) : Acrobat : les premiers pas pour créer un PDF

Un des deux stages suivants
Module 8 (4 jours) : Pour en finir avec les fautes
Module 9 (3 jours) : L’écriture pour les pros

Un des trois stages suivants
Module 10 (2 jours) : Word et Antidote, l’alliance parfaite
Module 11 (2 jours) : ProLexis
Module 12 (2 jours) : InDesign : comment intervenir sur des maquettes existantes ?

www.emi.coop/correcteur-relecteur
10, rue des Prairies
75020 Paris
Contact : www.emi.coop/contact

EMI-CFD

« Correcteur-relecteur »

Certification : bloc de compétences n° 4 de la certification « Secrétaire de rédaction multimédia »
Durée : 301 heures en centre de formation + 105 heures de stage en entreprise
Tarif entreprises : 5 490 € HT
Tarif particuliers : 3 950 € TTC

Contenu :
I. Écrire, réécrire et corriger (les fondamentaux)
A) Maîtriser la langue française et l’orthographe
Améliorer ses compétences en vocabulaire, grammaire et syntaxe
Se servir efficacement des outils

B) Connaître les règles de la typographie
Maîtriser le code typographique
Connaître les signes usuels du protocole de correction
Corriger un texte
Maîtriser l’ensemble des tâches du correcteur selon le texte, le contexte, le média et la commande

C) Apprendre les bases du logiciel InDesign
Corriger sur maquette jusqu’au bon à tirer

D) Acquérir les techniques propres à l’édition et à la presse
Pratiquer la correction dans des contextes de production afin d’intégrer les contraintes des différents médias

II. Écrire, réécrire et corriger (perfectionnement)
A) Améliorer son style
Choisir le mot juste, utiliser les principales figures de style, repérer le rythme des phrases, alterner les styles direct et indirect

B) Réécrire un texte
Écrire sous contrainte, à la manière de, apprécier, reconnaître, respecter un style
Savoir enrichir un texte, le rendre plus attrayant, mieux construit
Effectuer rapidement des coupes et des ajouts

C) Devenir un correcteur efficace
Acquérir rapidité et efficacité dans la relecture et la correction
S’initier au logiciel Prolexis
Savoir corriger sur le Web

D) Acquérir des techniques d’écriture et d’editing
Écrire une brève, un filet, une synthèse, une quatrième de couverture, un communiqué de presse
Savoir titrer et chapeauter un texte, créer des accroches, des inters et des légendes

www.cdma.greta.fr/fiches/lecteur-correcteur-en-communication-ecrite
École Estienne
18, boulevard Auguste-Blanqui
75013 Paris
Contact : 01 44 08 87 86
info@cdma.greta.fr

Greta-CDMA

« Lecteur-correcteur en communication écrite »

Certification : certificat « Lecteur-correcteur niveau III » (niveau européen : 5)
Durée : 787 heures en centre de formation + 140 heures de stage en entreprise
Tarif : 12 592 €

Contenu :

Bloc de compétences 1 : Gérer un projet éditorial ou presse
Identifier les différentes étapes de la chaîne de fabrication en édition, presse et communication
Connaître les fonctions des différents acteurs et les statuts
Utiliser le vocabulaire professionnel
Mener une veille sur les évolutions techniques
Respecter les règles spécifiques de la législation
Identifier les besoins et les contraintes de l’éditeur, auteur, commanditaire
Établir un bon de commande
Gérer simultanément plusieurs projets
Échanger avec le commanditaire et les différents acteurs de la chaîne de fabrication

Bloc de compétences 2 : Préparer la copie
Corriger et préparer un manuscrit (en vue de la mise en page) dans le respect du cahier des charges éditorial, de la langue française et du code orthotypographique
Réviser et corriger les premières épreuves dans le respect de la langue française, du code orthotypographique et des règles de mise en page

Bloc de compétences 3 : Vérifier la fiabilité et la qualité de l’information
Appliquer les techniques de recherche documentaire
Maîtriser les outils, les ouvrages et sites de références
Croiser les sources d’information

Bloc de compétences 4 :Utiliser les outils informatiques spécifiques à l’édition et la presse : bureautique et logiciels de publication par ordinateur
Utiliser et paramétrer les outils liés au traitement de texte
Utiliser et paramétrer les outils liés à la mise en page
Corriger avec des logiciels d’aide à la correction
Effectuer les corrections sur PDF et fichiers natifs

Bloc de compétences 5 : Assurer le secrétariat de rédaction
Effectuer les corrections du texte en respectant les règles et les contraintes journalistiques : ligne éditoriale, contraintes de calibrage
Appliquer la réglementation liée à la presse

www.viscom.ch
Speichergasse 35
3001 Berne
Suisse
+41 (0)58 225 55 00
info@viscom.ch

Viscom (Suisse)

Préparation au Brevet fédéral de correcteur

Certification : Brevet fédéral de correcteur

Durée : 2 ans

Douze leçons envoyées par voie postale ou téléchargées sur la plateforme. Formation initiale de trois jours dans une école d’arts graphiques sur la théorie de la correction, la typographie et les principes de l’impression (imposition, CTP, presse par un instructeur conducteur de presse). Deux séminaires d’une journée en théorie professionnelle dont un de révision générale avant les épreuves du Brevet fédéral.

Tarif : 7 200 CHF (cours complet trois branches) ; 1 300 CHF (frais d’examen Brevet fédéral)

Description :
Cours de préparation au Brevet fédéral de correcteur, diplôme de niveau perfectionnement s’adressant à des correcteurs en exercice depuis au moins 4 ans ou de compétence jugée équivalente par la commission du cours. Admission sur examen d’évaluation.
Trois branches : langue maternelle, théorie professionnelle et langue étrangère.

Contenu :
Formation à la langue maternelle (français ou allemand) en orthographe, grammaire et orthotypographie.
Formation en théorie professionnelle. Elle recouvre la correction (aspects techniques, méthodes, processus, étapes de la correction, préparation, lectures d’épreuves en premières, en secondes, bon à tirer et tierce), l’orthotypographie et la typographie, la technique professionnelle du point de vue du correcteur (la typographie, la chaîne graphique, l’impression).
Formation à une langue « étrangère » (allemand ou anglais).

Objectifs pédagogiques :
Faire acquérir aux participants les compétences professionnelles leur permettant de prétendre au Brevet fédéral :
Appliquer exactement les règles orthographiques et grammaticales, faire respecter la syntaxe des phrases
Appliquer les différentes spécificités techniques et typographiques
Exécuter tous les travaux, de la préparation du manuscrit jusqu’à la tierce en machines
Corriger et réviser les travaux de ville, les pages des journaux, les labeurs ou les périodiques, les pages Internet