Association des correcteurs de langue française

Actualité de l'association

Revue La Moitié du fourbi

Directeurs artistiques, graphistes, maquettistes sont les interlocuteurs réguliers des maisons d’édition. Les choix de maquette puis l’envoi en composition marquent la rencontre de deux univers, celui de l’image et celui du texte – rencontre qui a ses symbioses et ses accrocs ! Christophe Burine nous invite à la découvrir de son point de vue de directeur artistique afin que nous comprenions mieux, même quand nous ne sommes pas en direct avec ces acteurs du livre, comment les textes que nous corrigeons deviennent des livres, des revues, etc.


L’Arci avec l’ACLF

ChatGPT
Qu’en est-il des capacités des modèles de dialogue et autres à déceler et à corriger des erreurs dans les phrases qu’on leur soumet ? L’exposé résumera les principes sur lesquels se fondent les modèles de langage, pour tenter de démystifier leur fonctionnement. Il présentera une façon de les tester et quelques résultats obtenus. Et il conclura avec des observations sur leur capacité à assumer les fonctions d’une correctrice ou d’un correcteur, par comparaison avec les logiciels existants.
La discussion abordera les perspectives liées à l’utilisation de l’IA pour la correction ou la reformulation de textes.


Logiciel de correction

Cette discussion s’adresse aux adhérents qui utilisent déjà
ProLexis. Il ne s’agit pas d’une initiation à ce logiciel de
correction pour lequel il existe un manuel très bien fait.
La discussion abordera les règles typographiques de l’Imprimerie nationale fournies par défaut dans le logiciel.


Noces de bois

À Lyon, 21-23 octobre – Week-end in situ réservé aux adhérents

À cette occasion, l’ACLF s’affaire !

Elle organise deux journées de rencontre à Lyon.
30 adhérents viendront de 11 régions et de Suisse. Les 4 anciens présidents seront présents.
Au programme : rencontre littéraire, visite du musée de l’Imprimerie, pique-nique en bord de Saône, animations linguistiques toutes gaies d’après-midi.

Projet fédérateur soutenu par l’ACLF


3 tables rondes

De la préparation de copie à la révision de traduction 
Les saisons 1 et 2 de Convergences ont mis en lumière le rôle du correcteur dans son dialogue avec l’auteur en fiction et en non-fiction.
Dans le cadre de la saison 3 de Convergences — consacrée aux rapports traducteur-réviseur et organisée en partenariat avec Fontaine O Livres —, l’ACLF a organisé trois tables rondes avec des réviseurs de traduction.
Maillon méconnu de la chaîne éditoriale, la révision est une préparation de copie approfondie, appliquée à une traduction avec recours  ou non au texte en langue étrangère.
Les enregistrements des trois rencontres sont désormais disponibles en vidéo sur le site de l’ACLF.


Le correcteur dans l’histoire : du XVIe siècle à nos jours

les 7 et 21 novembre à 20 h 30 en visio — 2 épisodes réservés aux adhérents

Par Franck Antoni, lecteur-correcteur et secrétaire de rédaction depuis plus de trente ans. En 2020, il s’est lancé dans la recherche de traces iconographiques et textuelles des correcteurs du passé. Recherche difficile mais fructueuse, qui a transformé sa curiosité première en passion. Aujourd’hui, son blog, qui compte deux cents articles, a trouvé un lectorat.  

Après avoir posé le cadre de ses recherches,
et évoqué rapidement le correcteur antique et le correcteur médiéval, Franck Antoni traitera de la réalité du métier, de l’invention de l’imprimerie à nos jours, au fil des évolutions techniques et sociétales.

Dans la première partie, il exposera la vie de l’atelier, les rapports avec le maître-imprimeur et les typographes,  la différence entre prote
et correcteur, les spécificités de la correction de textes composés en caractères mobiles, la présence du teneur de copie, jusqu’à l’arrivée des premières machines à composer (milieu du XIXe siècle).

Dans la seconde partie, il expliquera ce que l’industrialisation puis l’informatisation de la fabrication du livre ont changé au métier, mais aussi l’organisation syndicale des correcteurs, la parution de manuels puis de codes typographiques, et enfin la féminisation du métier. La discussion finale sera sans doute l’occasion d’aborder les logiciels de correction et l’avènement de l’intelligence artificielle.


 logo drac
L'ACLF a reçu le soutien
de la Drac Île-de-France
pour la réalisation de ce
site Internet.